Le Festival

_30I5216.JPG

Informer, alerter et inciter à l’action

Le Festival International du Film des Droits Humains (FIFDH) a été créé sur la base de deux constats simples : l’audiovisuel est l’outil le plus efficace pour sensibiliser le plus grand nombre aux droits humains et la défense des droits Humains dans le monde commence d’abord ici chez nous.

L’actualité nous montre en effet qu’il faut rester vigilant aussi chez nous et que rien n’est jamais définitivement acquis en matière de droits, même dans un pays qui se revendique comme démocratique. Il est dit que le silence des pantoufles est parfois plus à craindre que le bruit des bottes, l’indifférence est effectivement la principale menace. La vocation de ce festival se situe là : servir de plateforme de promotion à de nouveaux films ayant pour objet d’informer, alerter et quand c’est possible, d’inciter à l’action.

Les invités 2021

Rokhaya Diallo

ROKHAYA DIALLO

Rokhaya Diallo est une journaliste française, autrice et réalisatrice reconnue pour son travail en
faveur de l’égalité raciale, de genre et religieuse. Elle est éditorialiste pour le Washington Post et
chercheuse au Centre de recherches "Gender+Justice Initiative" de l’université Georgetown
(Washington). En France, elle est chroniqueuse pour la radio sur RTL et la télévision sur LCI, BFM et
C8. Avec Grace Ly, Rokhaya Diallo a également créé le podcast « Kiffe Ta Race » (Binge Audio) dédié
aux questions raciales et classé parmi les meilleurs podcasts par Apple en 2018

Annabella Nezri

ANNABELLA NEZRI

Forte de plus de dix ans d’expérience dans la production belge, elle fonde en 2014 sa société de production Kwassa Films, qui a pour vocation de valoriser des projets innovants, créatifs et accessibles à une large audience. 

Kwassa Films a notamment coproduit  les longs-métrages de fiction « JUMBO » de Zoé Wittock  sélectionné aux prestigieux festivals de Sundance et Berlin, “SI LE VENT TOMBE” de Nora Martirosyan (Label Cannes et Acid 2020) et “L’HOMME QUI A VENDU SA PEAU” de Kaouther Ben Hania (Festival de Venise 2020-Prix du meilleur acteur pour Yahya MAHAYNI) et  nominé aux OSCARS dans la catégorie Meilleur Film Étranger.

Kanelle Valton

KANELLE VALTON

Chargée de mission pour le Festival Monde en Vues depuis 2017, Kanelle VALTON y propose et anime des conférences liées à ses sujets de prédilection : les questions d'identité, de genre et de race en contexte postcolonial. Diplômée de Sciences Po Paris, elle a étudié l'histoire afro-américaine et les questions raciales à l'Université de Sussex et à la George Washington University. Elle collabore en 2021 avec la maison d’édition jeunesse Slalom en tant que sensitivity reader et rédactrice de repères pédagogiques pour le roman The Black Kids. Elle contribue également à l’ouvrage collectif Feu ! Abécédaire des féminismes présents coordonné par Elsa Dorlin. Présidente la section Antilles-Guyane de l’association Sciences Po Alumni et engagée pour l'égalité des chances, elle accompagne des lycéens de zones d'éducation prioritaire dans la préparation des épreuves d'admission aux grandes écoles

Léa Rinaldi

LÉA RINALDI

Léa Rinaldi est une réalisatrice et productrice indépendante (Aléa Films), spécialisée dans le documentaire d’immersion.

Après un dyptique Behind Jim Jarmusch / Travelling at night, portrait du réalisateur américain; elle réalise Esto es lo que hay, portrait d’un groupe de rap cubain contestataire, sorti en salle fin 2015.

Sillages nous embarque dans la traversée de l’Atlantique en solitaire, sorti au cinema en Juin 2019.

Le repaire des contraires est son 4 éme long metrage (sortie en salle prevue en mars 2022.

Elle a été membre de la commission d’Aide à la distribution du CNC, jury au Prix de la citoyenneté au Festival de Cannes 2018.

Olivier Marboeuf

OLIVIER MARBOEUF

Olivier Marboeuf est auteur, performeur, conteur et producteur de cinéma. Il a fondé dans les années 90 les éditions Amok (devenues Frémok), éditeur de bande dessinée de recherche, puis l’Espace Khiasma (www.khiasma.net), un centre d’art indépendant qu’il a dirigé aux Lilas (banlieue de Paris) de 2004 à 2018. A Khiasma, il a développé un programme questionnant les représentations minoritaires au travers d’expositions, projections, débats, performances et projets collaboratifs en banlieue parisienne. Travaillant sur les différentes modalités de transmission de savoirs, les propositions d’Olivier Marboeuf s’inscrivent plus largement dans des pratiques de conversation et de narrations spéculatives. Il partage actuellement son travail entre écrits théoriques et poésie, dessin et production de films au sein de Spectre Productions (www.spectre-productions.com) Ses textes récents sont visibles sur le blog Toujours Debout : https://olivier-marboeuf.com/

Stéphanie Melyon-Reinette

STÉPHANIE MÉLYON-REINETTE

Stéphanie Melyon-Reinette, docteure en civilisation américaine (CNU Section 11, 2008), diplômée de l’Université des Antilles et de la Guyane. Elle est sociologue et artiste performeuse. Elle se définit volontiers comme chercheure et exploratrice, alors que ses divers travaux et productions – scientifique et artistique — sont intrinsèquement  liés et opèrent en réverbération. Ses pérégrinations l’ont amenée à naviguer entre les Amériques, les Caraïbes, les Suds et l’Europe et les Nords. Parmi ses domaines et sujets de recherche: diaspora (Haiti), integration, stratégies d’intégration, empowerment, sexualité et genre (Afro-féminisme, féminismes, masculinités), Études culturelles (musiques et danses dance de la diaspora africaine), le corps noir en performance, la Caribbean queerness, Mémorialisation et patrimoine, etc. Elle prend part à des coférences internationales chaque année en tant que chercheure indépendante et a été invitée à publier dans les ouvrages collectifs en France et aux États-Unis (Ohio State University, Illinois State University, Camion Blanc, etc.).  Elle est l’autrice de nombreux ouvrages, personnels et collectifs. Entre autres: “Haïtiens à New York City: entre Amérique Noire et Amérique Multiculturelle” (L’Harmattan, 2009), “Mémoires de Jaspora” (2011, Persée), “Marronnage and Arts: Revolts in Bodies and Voices” (coord., Cambridge Scholars Publishing, UK, 2013) et récemment “Memorializing and Decolonizing Practices in the Francophone Caribbean and Other Spaces” (coord., Cambridge Scholars Publishing, UK, 2021).  

En tant qu’artiste, poétesse et performeuse, chorégraphe, elle a fondé sa compagnie ANAMNESIS-K, une compagnie qui cultive une approche marronne, ancrée, également berceau de sa recherche et se sa réflexion. La vocation éponyme de la compagnie est un “retour vers nos mémoires”. Elle a fondé le festival Cri de Femmes en France il y a maintenant 10 ans et poursuit son engagement à travers une approche intégrationniste, pour les femmes, mais aussi pour le bien de tou.te.s.

Les jurys 2021

LE GRAND PRIX DU DOCUMENTAIRE ALLIANCE CINÉ CARAÏBES

Olivier Champagne

Directeur commercial à Air Caraïbes et passionné de cinéma.

Julien Dalle

Scénariste et réalisateur, gérant d’Eye and Eye Productions.

Malaury Eloi

Réalisatrice de documentaires.

Programmatrice et éducatrice aux ateliers Varan Caraïbe.

Olivier Marboeuf

Auteur, performeur, conteur et producteur de cinéma. Fondateur de Spectre Productions.

LE PRIX DE LA FICTION AIR CARAÏBES

Bruno Pedurand

Artiste plasticien, passionné de cinéma.

Corinne Sainte-Luce

Médecin, en charge actions des culturelles de l’Arawak.

Véronique Malialin

Directrice Marketing et Communication à Air Caraïbes.

LE PRIX DU DOCUMENTAIRE DE LA LIGUE DES DROITS DE L’HOMME

Patrice Ganot

Président de la fédération ligue des droits de l’homme de Guadeloupe.

Oumar Ouedraogo

Professeur d’histoire-géographie et membre de la ligue des droits de l’homme de Guadeloupe.

Sonia Deriau-Reine

Créatrice de bijoux et de sculpture,
co-directrice du Koumbit Famn Karayib, co-fondatrice du duo Black Archanges

LE PRIX DU JURY LYCÉEN & LE PRIX DE LA CRITIQUE LYCÉENNE

Lycée Yves Leborgne

Lycée Sonny Rupaire

LGT Baimbridge

Lycée Jardin d'essai

Photos